Mangas NC

Un forum calédonien pour les fans de mangas
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lecture en délire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 9:21

Alors voilà mon petit topic viens d'être ouvert pour mon plus GRAND plaisir et pour votre plus grand DEplaisir. Il va s'en dire que ce que je posterais là n'est pas de la grande littérature ni quoi que ce soit d'autres ce sont juste des ramassis d'idées qui me passent par la tête quand je m'ennuie chez moi. Bon c'est certainement très mal écrit aussi, je vous l'accorde ( l'orthographe et moi on vient tout juste de divorcer T_T C'est triste n'est-ce pas?) Enfin voilà Very Happy Si quelqu'un se sent le courage de m'affronter moi et mes idées, je suis ouverte à toutes critiques également Wink

Voilà c'était le petit ( long) sujet d'introduction Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 9:24

Synopsis : Anabelle ou dit plus couramment Ana, est une jeune fille issue d'une famille modeste. A la suite d'un accident, ses deux parents décèdent et la jeune fille se retrouve envoyée chez son oncle qui va s'occuper d'elle à partir de maintenant.

En arrivant chez son oncle et en pénétrant dans l'univers de la haute bourgeoisie, elle apprendra les bonnes manières mais aussi que les vies de princesse dans les châteaux n'existent pas.

Vivre enfermée dans une prison dorée....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 9:25

Prologue
:


Cela va faire 3 mois...3 mois que mes parents sont morts dans un accident. Depuis j'ai été envoyer chez mon oncle à l'autre bout du continent. Cela me fis bizarre de quitter le village où j'ai grandis pour partir dans une ville que je ne connais pas.

Quand j'étais petite ma mère me répetais souvent que mon oncle était un homme important pour le pays, qu'il faisait de grandes choses et que c'était pour cela qu'on ne le voyait pratiquement jamais aux fêtes de famille. De toute mon enfance j'ai dus voir cet homme que 3 fois et je n'ai que de brève souvenir de sa personne. Je ne sais même pas pourquoi je suis obligée d'aller là-bas.

Certainement parce qu'il est la seule famille qui me reste maintenant.En lui parlant au téléphone pour lui annoncer l'heure d'arriver de mon avion, il m'avait annoncé avec plaisir qu'il avait réussis à me trouver une place dans unes des plus préstigieuses écoles du pays.

Je fis mine d'être heureuse de le savoir mais au fond je savais que ce n'était pas le cas. Quelque chose aller se briser au même moment où je quitterais le village pour partir en direction de l'aéroport. Finalement me voilà partis. J'en ai pour 3 heures de vol au total.

Ce n'est vraiment pas beaucoup mais j'allais découvrir le monde extérieur, j'allais découvrir un tout nouvel univers. Un univers qui n'est pas le mien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 9:32

Chapitre 1 : Arrivée à Destination


L'avion se posa et on attendit 20 minutes avant de pouvoir le quitter. Les hôtesses nous firent de grand sourires, certainement faux car elles étaient aussi contentes que nous d'arriver à destination. Pendant tout le trajet je ne cessais jamais de penser à la vie que j'allais vivre à présent. Je m'attendais certainement à beaucoup de choses.

J'attendis mes bagages sur le tapis roulant et quand je les virent arrivés, j'eu le même petit sourire de satisfaction même si j'étais certaine de les revoirs car après tout...Qui aurais voulus de mes bagages.J'avançais péniblement vers la sortie en regardant de partout mais j'avoue que ce n'était pas facile. Il y avait des gens de partout, c'était impressionant, vue du ciel on aurait dit certainement une fourmilière. Je me fis bousculée plusieurs fois mais bon...Les gens de la ville sont toujours plus stressés, pressés que ceux des petits villages.

"- Anabelle!"

Cette voix...C'était exactement la même que celle que j'avais entendue au téléphone quelques jours plutôt. Je me retournai et vis alors un homme d'environ d'une trentaine d'années, les cheveux bruns, la marche droite et rigide. Aucun doutes possibles...C'était mon oncle.

"- As-tu fais bon voyage ma nièce?
- Oui."

Un costume noir, une cravate rouge bordeaux rayés, des chaussures en peau d'animal...Une sacoche en cuire faite à main. Mon oncle avait tout d'un homme riche et respectable. Il pencha alors la tête vers le bas et s'appeçu de ma faible quantité de bagages.

"- Où sont tes affaires Anabelle? Ne me dis pas que tu n'as que ces deux valises complétement ridicules?
- Si c'est le cas. En quoi cela vous dérange t'il?
- Quelle jeune fille impolie! Viens avec moi. Nous rentrons. Demain c'est la rentrée, je veux que tu sois respectable et que tu ne salisses pas mon image. Est-ce bien clair?
- Tout à fait clair."

Le monde de la bourgeoisie était un monde vraiment bien étrange. C'était tout à fait opposer à celui dans lequel j'ai grandis. Ma mère était une jeune femme têtue, aventurière et aussi imprudente. Elle a quittée le monde des affaires pour celui de la couture et rejoindre ainsi mon père. C'est ainsi que son père, mon grand-père, lui a coupé les vivres quand elle avait a peu prés mon âge.

Mon oncle me fis conduir alors à sa voiture personelle. Une limousine noire avec chauffeur. Le pauvre, je le plains sincérement. Une fois à l'intérieur, on nous conduit tout droit en direction du domaine de mon oncle. Quand on fut arrivé, on s'arrêta 5 minutes devant le portail le temps qu'il s'ouvre. A l'entrée, il y avait une sorte de cabine avec à l'intérieur un agent de sécurité qui déclanche l'ouverture du portail pour nous laisser accéder à la propriété.

Quand cela fut chose faite, le chauffeur se gara juste devant l'escalier principal. Les jardins étaient étonament grands. Les arbres étaient parfaitement taillés. Les rosiers en fleurs laissaient échapés une odeur subtile.

"- Vos bagages mademoiselle.
- Merci bien.
- On ne dit par merci à un chauffeur!! cria mon oncle. Anabelle tu commences vraiment très mal ta première journée! Tu manque cruellement d'éducation. Je vais voir ce que je peux faire pour remedier à cela."

Le chauffeur retourna donc vite fait à sa voiture, qu'il mena au garage et moi je fus condamnée à suivre mon oncle jusque dans le manoir. Quand on fut arrivé jusque dans le hall principal, il tourna les talons et me fis face.

"- Ecoute Anabelle, ici tu n'auras accés seulement qu'au trois premiers étages du manoir. Ne monte surtout pas plus haut sous peine de punition. Est-ce bien compris?
- Parfaitement.
- Maintenant attend ici."

J'attendis donc, au beau milieu de hall, toute seule. Il n'y avait pas un bruit dans le manoir, c'était calme. Pourtant tout un tas de personnes me vis mais aucuns d'eux venus vers moi. Certainement parce qu'ils n'en ont pas le droit. Encore un ordre stupide de mon oncle.

"- Excusez moi....Vous êtes mademoiselle Mongomery ?
- Oui c'est bien moi.
- Veuillez me suivre. Je vais vous faire visiter la demeure."

Je pris alors mes affaires sur mes épaules et je commançais à suivre la jeune femme devant moi.

"- Laissez donc. Eric viendra les prendres tout à l'heure. Il les montera dans votre chambre que monssieur à fait dresser en votre honneur
.- Je vous assure que je peux le faire toute seule. Et puis vous avez sans doute, tous beaucoup trop de travail pour vous occupez de moi. Ne vous inquiètez pas.
- Mais monssieur..
- Je me charge de monssieur...
- Dans ce cas. Commençons."

Au rez-de-chaussé se trouvait la cuisine, le salon principal, le salon des invités, la salle à manger et la bibliothèque. Au premier étage il y avait une salle de bain, une chambre et un bureau. Au second il y avait l'étage des invités et au troisième c'était celui des chambres du personels de mon oncle.

"- Je présume que ma chambre je situe au premier étage?
- C'est exact. Je vais vous laissez vous y installez. Nous dinons à 18h précisement. Ne soyez pas en retard surtout.
- J'y veillerais."

Je descendis alors les escaliers et ouvris la porte qui aller donner sur ma futur chambre. J'allais habitée ici à présent. Il allait falloir que je m'y fasse une bonne fois pour toute. La chambre était composée d'un lit à baldaquin, d'une armoire et de plusieurs rangements. C'est tout. La décoration était assez sobre. Rouge bordeaux accompagné de marron.

Je m'attendais à des couleurs beaucoup plus joyeuses mais bon tant pis je ferrais avec ça pour le moment.En ouvrant l'armoire, je crus être prise d'un coup de malaise. Elle était déjà pleine à craquer...de robes!! Que des vêtements de luxes, des accésoires divers qui ne me serviront jamais sans doute.

"- Ne me dites pas que je dois mettre ça..."

L'heure du dîner approche. Je pris une douche et restais un moment en plan devant mon armoire. Finalement j'opptais pour un bon vieux pantalon et une chemise. Cela fait tout aussi correct qu'une robe en soie.Il était exactement 17h45 j'avais encore un petit peu de temps devant moi avant de d'aller manger. Je préférai tout de même aller jeter un oeil au repas de ce soir.

"- Mademoiselle Mongomery!!
- Quoi?
- Quelle est donc cette tenue?
- Cela s'apelle un jean et une chemise. Pourquoi?
- Venez avec moi."

On remonta toutes les deux dans la chambre et je me retrouvais en tenue de soirée. Une robe rose pâle, les cheveux frissés à l'anglaise, des chaussures de hautes coutures. En me regardant dans la glace j'eu l'impression de voir disparaître petit à petit la fille que j'étais pour laisser place à cette chose

."- Voilà c'est beaucoup mieux ainsi.
- Comment vous appelez vous?
- Je ne suis pas habilité à vous dire mon nom.
- Je ne le dirais pas à monssieur si cela vous fait si peur.
- Miranda.
- Bien Miranda. Suis-je présentable maintenant? Puis-je descendre?
- Oui. Monssieur sera certainement ravi de vous voir arriver dans cette tenue.
- Certainement...oui"

Je descendis les escaliers avec une telle lenteur que j'en ai eu peur moi même. Diner avec mon oncle, seule avec lui. Cela me troublait voir même m'éffrayer. Il était là, assis dans son fauteuil entrain de lire le journal.

"- J'attendais Anabelle.
- Veuillez excusez mon retard. Cela ne se reproduira plus.
- Je l'espére. Passons à table."

Le dîner se déroula dans le calme et le silence le plus total. On était chacun à un bout de la table ce qui fit que l'on était face à face. Après dîner, j'attendis.

"- Tu peux remonter dans ta chambre. Je n'ai plus besoin de ta compagnie.
- Bien."

Et je m'éxécuta. Je remontais tout doucement en imaginant le reste de ma vie ici.

J'étais condamnée à vivre dans une prison dorée.
Revenir en haut Aller en bas
Chiaki Inoue

avatar

Messages : 349
Date d'inscription : 30/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 11:35

J'aaaaiiiime! J'aurais jamais pu penser de telles choses! C'est un peu déjà-vu, mais du déjà-vu très beaucoup beaucoup mieux alors. ^^On comprend mieux ton empressement pour l'ouverture de ce topic.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Sam 8 Oct - 12:43

Chapitre 2 : Une riche parmi les riches


Le lendemain matin, Miranda venue elle même me réveiller pour m'annoncer que c'est le grand jour. Le jour de la rentrée scolaire.

"- Mademoiselle levez-vous voyons! C'est l'heure.
- Déjà?
- Il est tout de même 7h!
- Et alors?
- Vous n'avez plus qu'une demi heure pour vous préparez.
- MERDE!!
- Mademoiselle!! Veuillez surveiller votre vocabulaire.
- Désolée."

Je me levais précipitament et me dirigeais vers la salle de bain, je fis alors une toilette rapide avant de me diriger vers la salle à manger. Le petit déjeuner était déjà servis, je n'avais plus qu'à me régaler. Thé? Café? Chocolat chaud? Paint au chocolat? Oeuf? Croissant? Que de choix.
Je pris finalement le plus rapide à angloutir. Un pain au chocolat et un chocolat chaud car je ne suis pas vraiment fan du thè er encore moins du café.

Une fois que cela était fait, je n'avais plus qu'à m'habiller. Mais que mettre? Le premier jour aller être important. Je devais donnée bonne impression dés les premiers regards. Mon oncle contait sur moi. J'étais tellement stressée et angoissée que la seule chose que j'allais faire de bien était de salir sa réputation.Finalement je réussis à être à l'heure au lycée. Les bâtiments étaient énormes. C'était deux bâtiments entièrement vitrés. A l'arrière de la cours il y avait comme une sorte de petite tour et au fond le terrain de sport.

Il y avait déjà pas mal de personnes de bon matin. Je ne connaissais personne et personne ne me conaissais. J'étais tranquil. Du moins c'est ce que j'espérais. J'étais une pauvre petite fille paumée au beau milieu de gens tous plus étrange les uns que les autres.

"- Salut!"

Sur le moment j'eu un sursaut, pur réflex quand quelqu'un nous prend par surprise. Quand je me retournai vers la personne, il y avait en face de moi une jeune fille d'à peu prés mon âge, au long cheveux blond et d'une classe vestimentaire sans égale. Je tournais la tête dans tout les sens pour savoir si elle ne parlait pas à quelqu'un d'autres mais non...j'étais toute seule.

"- Euh...Salut
.- Tu es nouvelle non?
- Oui.
- Enchantée alors! Je m'apelle Elisabeth mais tu peux m'apellée Lizi comme la plus part des gens ici. Tu es nouvelle non? Je ne t'avais jamais vue ici ni en ville d'ailleurs. C'est normal je suis les yeux et les oreilles de cette ville. Tout ce qu'il y a savoir je le sais. Bon allez viens cessons de parler. Je vais te faire présenter aux gens d'ici."

Je n'eu même pas le temps de lui dire au moins mon nom. Elisabeth...euh Lizi me traîna partout dans le lycée. Elle avait l'air de connaître tout le monde ici et tout le monde la conaissait. Il faut dire..Il avait tous plus au moins une certaine classe.Au bout du compte on arriva vers deux autres filles qui venaient à leurs tours de franchir le portail d'entrée.
A peine elles nous avaient croisées du regard que Lizi m'attrapa le poignée et me traîna jusqu'à elles.

"- Regardez les filles j'ai fait une trouvaille!!
- Une nouvelle! Enchantée je m'apelle Ashley
- Et moi c'est Lucie. Et toi? Comment tu t'apelles?
- Anabelle mais Ana me conviens parfaitement. Ravie de vous connaître.
- Dit moi Anabelle tu viens d'où?"

J'eu le droit à toutes sortes de questions aussi diverses soient elles. Sur le coup je ne savais pas quoi dire. Je voulais absolument trouver un moyen pour m'échapper de là et repartir aussi vite que j'étais arrivée. Tout à coup des cris aïgues nous perforèrent les oreilles et les 3 filles tournèrent la tête au même moment, ce qui me permis de me dégager et d'aller ailleurs dans un petit coin où j'étais certaine que personne ne me trouverais.
Mais en même temps je fus attirée par la curiosité à savoir pourquoi tant de filles avaient criés en même temps. Que des filles en plus...C'est alors que la réponse me monta toute suite au cerveau. Il ne pouvait s'agir que de garçons bien évidemment. Tout à coup je vis la troupe reculant petit à petit vers le préau principal. C'est alors que je compris le sens de ces hurlements.

"- Décidement jamais on ne vivra une rentrée normale.
- Tu crois sérieusement qu'on en aura un jour l'occasion?
- Pour ma part j'en ai marre de voir toutes les années, les mêmes visages, d'entendre les mêmes cries..J'ai envie de changements. Pas vous?"

Je me serais cru, dans l'espace d'un instant, dans un film d'amour à l'eau de rose quand l'acteur principal arrive et qu'il fait fondre toutes les filles...Sauf que là ils sont 3 charmants jeunes hommes. Ils avaient une façon de se tenir très particulières. Leurs tenues étaient particulières. Je me rendis ensuite au tableau d'affichage des classes avec Lizi qui avait finis par me remettre le grapin dessus ( Au secours!!!!T_T).

On se rendis très vite compte que toutes les 4 on allait être ensemble...

"- Super on gagne le jackpot en plus, dit Lucie
- Pourquoi qu'est-ce qui se passe? demandais-je
- Tu auras la formidable chance de connaître les 3 beaux gosses du lycée. Mais bon je te le dis tout de suite..C'est pas quelque chose de primordiale et fondamental"

A la tête des deux autres je compris alors certainement que les garçons avaient certainement quelque chose de particulier, le seul fait maintenant était pour moi de deviner quoi?La sonnerie se mis à retentir dans toute la cour et on se rendis tous devant nos salles respectives. Ashely, Lucie, Lizi et moi étions les premières a arrivées devant la salle, suivis de très prés par les mecs.

"- Tiens mais qui voilà!! Nos adorables princesses. Alors mesdemoiselles on dirait qu'on se retrouve encore ensemble?
- Malheureusement, répondis Ashley
- Pour une fois qu'on faisait un effort pour être un minimum correct avec vous. Sérieusement vous êtes toujours aussi sauvages que l'an passé!
- T'en fais pas Matt on changera pas. Même pas pour te faire plaisir.
- Et moi alors?
- Ni même pour toi Ed...Vous êtes tous les mêmes. Après ce que vous nous avez fait, je n'ai qu'une chose à vous dire pour rester poli " allez voir ailleurs" "

L'ambience entre ces 6 là étaient plutôt chaudes, je dirais même exotiques! Il n'y avait qu'un seul qui n'avait pas encore parler...Il resta adossé au mur en attendant qu'on entre dans la salle. Un brun, environ 1m80, apparence musculé, mignon à croquer..Houlala si je suis partie comme ça je ne m'en sortirais jamais.Une fois que toute la classe fut installée dans la salle, le bruit et les retrouvailles entre amis commençèrent à s'installer également. Je me sentais mal à l'aise dans un environemment comme celui là. Si ils apprenaient qui j'étais réellement, la réputation de mon oncle coulerait avec moi. Tel Titanic malheureusement.

"- Silence je vous prie."

La porte se claqua immédiatement après ces brefs paroles prononcés. Tout à coup le calme resurgit comme si de rien était...Impressionant. Tout le monde se retourna face au tableau et aucunes têtes ne regarda ailleurs. Sauf celle du mystérieux jeune homme de tout à l'heure qui avait les yeux rivés vers l'extérieur.

"- Mikael!"

Et là il se retourna droit comme un poteau.

Mikael alors...C'est donc ça son nom? Intéressant. Cela me fait une information suplémentaire. Sur le coup je pris cela pour quelque chose de capital! Comme si j'avais découvert un secret terrible que je ne pouvais révélé...sauf que la bien sur c'est un cas particulier car tout le monde le connait. Tout le monde? EH NON! Pas moi!Ce qui me fis étrange c'est que ce fameux Mikael passa son heure à me fixer du regard comme pour essayer de lire à travers moi.

"- On dirait que tu attires la curiosité de certains, me fit Lizi en rigolant
- M'en parle pas..."

Pour ce que j'avais pus voir ce matin avant le début des cours, c'est que ces trois garçons étaient très demander au lycée. Ils avaient à leurs pieds pratiquement toutes les filles sauf quelques unes qui faisaient de la résistence. C'était assez comique d'ailleurs car j'aurais pus croire qu'ils se connaissent tous depuis déjà très longtemps mais ce n'était certainement pas le cas. Voyons Ana, ne va rien imaginer de stupide.

"- Bien nous allons faire l'appel étant donné que je remarque certains visages inconnus encore."

C'est de moi qu'elle parle? Est-ce de moi que la prof est entrain de parler? Sérieusement elle l'a dit en me fixant du regard!! Horrible!! Ils vont savoir mon nom de famille.

"- Déjà je tiens à souhaiter la bienvenue dans notre école à mademoiselle Mongomery
- HEIN?!!!"

Trop tard...Dés que mon nom de famille ai percuté les cerveaux de tout le monde, tout les regards se dirigèrent vers moi. Pourquoi? Je suis normale pourtant, enfin je pense. Mon nom de famille serait si connu que cela ici?
"- Tu nous avait caché une sacrée chose mon amie!!
- Euh....certainement"

J'étais génée d'être dévisager de la sorte. On aurait dit que j'étais une sorte de cobaye sortant d'une expérience et sur lequel on vérifie le moindre centimètres de peau pour voir si l'expérience avait réussie.

"- Ensuite nous passons à mademoiselle Rocheford Elisabeth- Oui c'est moi! Saluez donc votre futur reine mes amis!!
- N'importe quoi...
- Monssieur Chase Mathieu et son adorable compagnons Edward Phils.
- Nous sommes de retour! Ha!Ha!Ha!
- Ta geule Ed. Tu me fais honte, dit Mat
- Désolée...
- Nous arrivons ensuite à Monssieur Astega Mikael.
- .............
- Mademoiselle Nelo Ashley et Mademoiselle Kyliu Lucie
.- Malheureusement....c'est nous."

Maintenant tout le monde savais qui j'étais et je savais qui était tout le monde. Certains noms de familles me paraissaient familiers. Peut-être en avait-je déjà entendu parler dans un magazine ou autre. Il allait falloir que je recherche tout cela ce soir en rentrant

."- Alors Anabelle! Tu es une fille Mongomery comme ça? me demanda Ed
- Et alors? Qu'est-ce que ça change?
- Tu sais ce que ça vaux ici?
- Je m'en moque totalement maintenant excuse moi mais tu me gènes. Je dois rentrée"

Une fois que je fus à l'extérieur de l'école, je repérais au loins sur le parking, la limousine noir et le chauffeur. Je me dirigeais vers eux mais sentis que j'étais suivie par une bonne moitié des regards de l'établissement. Quelle bande de ringard.

Malgré le fait qu'une bonne partie d'entre eux viennent en cours en voiture de luxe, j'ai la bonne impression qu'aucuns jusque là n'avait vue une limousine.Quand on fit le tour du rond point pour partir en direction du manoir, je vis les 3 garçons se dirigeais vers un magnifique 4x4 aux vitres teintés plutôt assez bien. Je me demande à qui est la voiture. Je vis Ed passait le côté conducteur, j'en déduis alors qu'elle était à lui...Gosse de riche!

"- Mademoiselle désire t'elle quelque chose en particulier?
- Euh non merci ça ira. Conduisez moi au prés de Monssieur.
- Bien."

Et on fis route vers le manoir. Au bout du compte quand j'entrais, il n'y avais toujours aucuns bruits. Je vis alors mon oncle descendre l'escalier.

"- Alors Anabelle? As-tu commençais à rencontrer des gens importants aujourd'hui?
- Je serais mal placé pour vous parlez de ça mais peut-être conaissez vous leurs noms. Astega, Phils, Rocheford...
- Bien, bien. Enfin tu te rend utile. Mais méfie toi du jeune Astega. Je ne veux pas te voir l'approcher. Sa famille est une menace pour la nôtre.
- J'y veillerais.
- Maintenant prépare toi. Ton professeur de bonnes manières arrive dans 5 minutes. Je tiens à ce que tu sois présentable et non comme tu l'es!
- Je monte me changer de suite mon oncle.
- Parfait."

On se croisa dans les escaliers, sans se regarder, sans se parler de plus. Mon oncle était vraiment quelqu'un d'autoritaire voir même ignorant envers ma personne mais peu m'importe. Je peux très bien vivre sans lui et son amour.Astega...J'étais intriguée par Mikael.

Plus encore depuis que mon oncle m'avais fait cette révélation. J'avais envie de l'approcher mais il semblait être une personne solitaire. Peu bavarde. Tout ce que je savais c'était que je l'intriguais également par le fait que j'étais nouvelle. Il fallait que je profite de ce statut pour m'approcher de lui de prés. Je savais d'avance que ça n'allait pas être une tâche facile avec toutes ses filles autour du petit groupe mais il fallait que j'y parvienne.

En étant sous la douche j'entendis la sonette d'entrée retentir jusque dans mes oreilles. C'était sans doute le professeur dont mon oncle m'avait parlé. J'étais en retard. Encore un mauvais point parmis tant d'autres.

"- Anabelle!!!
- J'arrive! J'arrive!!!"

Je courais de la salle de bain jusque dans ma chambre avec une simple serviette autour du corps. Tout à coup je glissais et la serviette tomba juste au moment où je passais devant le professeur et Miranda.

"- Oh non...Mon oncle va me tué
- MADEMOISELLE!!
- Faites comme si vous n'avez rien vue!!"

Je ramassais la serviette, me la remis autour de la taille et continua mon chemin. Mon dieu, c'était le moment le plus humiliant de toute ma vie mais à la fois le plus drôle. Cela montrer à quel point mes mauvais manières et mon manque d'éducation avaient atteint un stade assez élevé. J'enfilais une robe en vitesse, me coiffa et repartis en bas.

"- Me voilà!
- Veuillez rejoindre votre professeur! Sur le champ!
- J'y vais."

J'entrais dans la bibliothèque tout doucement et refermais la porte aussi doucement que je l'avais ouverte. Le professeur était, dos tourné, vers la fenêtre principal qui donnais vue sur les jardins.

"- Veuillez vous asseoir."

Je m'éxécutais. La chase fus un bruit horrible. Un grincement tellement forts que je cru qu'elle allait craquée sous mon poids.

"- Relevez vous!"

Et encore une fois j'obéis. Il me regarda de la tête aux pieds. Qu'est-ce qui ne va pas encore?

"- Asseyez vous encore une fois."

Et on est repartit! Le même bruit venu alors à nos oreilles. Le professeur avait alors cette fois çi affiché une grimace de mécontement..

"- Vous ne savez pas vous asseoir
.- Pardon?!
- Vous ne savez pas vous asseoir telle une lady. Nous allons reprendre cela jusqu'à ce que ce soit parfait."

Finalement j'eu le temps de compter 750 fois les essaies avant que je réussise ma première leçon. 750...Le pauvre professeur devait sans doute être décourager de devoir éduquer quelqu'un comme moi mais après tout il avait le salaire en conséquance il me semble. Mon oncle n'aurait pas fait tant d'effort pour un rien.

"- Finalement tu as réussis ta première leçon Anabelle
.- Oui mon oncle.
- Dépèche toi d'aller te préparer pour diner. Et cette fois çi je te veux à l'heure.
- Je monte."

La suite vous la conaissez sans doute? Plus les jours passent et plus je regrette mon ancienne vie et commence à comprendre le choix de maman quelques années plus tôt. Cette vie n'est pas faite pour moi mais j'ai promis sur sa tombe de réussir et de tenir tête à l'homme qu'était mon oncle. Mais allait-je tout perdre même mon identité en étant venue ici? Peut-être...C'était le prix fort.

Une vie comme une autre sans doute pour beaucoup d'entre eux. Malheureusement on ne nait pas tous avec des couverts en argents dans les mains et des draps en soie. Personellement je suis née sur une plage alors c'est pour vous dire...Mes parents avaient vraiment fait des folies ce jour là.En tout cas quoi qu'il arrive, demain je devais en savoir plus sur Mikael et toute sa troupe. Je devais commencée pour cela les recherches. Rien de mieux qu'internet pour m'aider à trouver des réponses.Je suis peut-être une petite fille obéissante mais comme toutes jeunes filles de mon âge, j'ai besoin d'avoir ma vie, d'avoir mes envies! Je veux avoir une vie telle que je la rêve parfois.

Une vie normale dans laquelle je ferrais le métier qu'il me plairait de choisir parmis toutes une listes. Une vie où je pourrais faire tout ce qu'il ne m'est pas permis. Une vie drôle et amusante. Une vie avec une famille.Mais peut-être qu'au fond de moi j'ai la famille dont je rêve.

Il me suffirait simplement de la trouvée..Mais faudrait-il déjà que je commence à la chercher.
Revenir en haut Aller en bas
Noona
Padawan du Cosplay
avatar

Messages : 2602
Date d'inscription : 11/10/2010
Age : 24

MessageSujet: Re: Lecture en délire    Lun 10 Oct - 13:23

C'est super bien !
Mais attention au temps que tu utilises. J'ai remarqué que tu mélanges le présent et le passé dans la narration. Si tu commence ton récit au passé, tu dois t'y tenir. Pareil pour le présent, une narration au présent est tout à fait possible, elle a l'avantage de plonger le lecteur en plein dans l'action.
Quelques faute aussi de conjugaison : " je m'exécuta " la terminaison en "-a" au passé simple correspond à la 3ème personne => " je m'exécutai "

Sinon de bonnes idée, hâte de lire la suite !
Revenir en haut Aller en bas
http://xox-un-autre-monde-xox.skyrock.com
ludo kun

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Lecture en délire    Lun 10 Oct - 14:35

j'attends la suite, je me demande qu'est qui se cache derrière ce Mickaël
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Mar 11 Oct - 12:21

Noona : Je sais T_T J'ai un peu de mal à jouer avec les temps ^^'

Ludo : Elle arrive la suite, elle arrive Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Mar 11 Oct - 12:23

Chapitre 3 : Découvertes


J'attendis que mon oncle aille dans sa chambre pour commencer à mener les investigations dans la maison. Il devait sans doute cacher ses papiers quelques part...Certainement pas dans la bibliothèque...Je sais! Le 4ème étage!! Il m'avais défendu d'y accéder pour je ne sais quelles raisons d'ailleurs. C'est ici que j'allais sans doute découvrir la vérité sur ses rapports entre lui et la famille Astega...Je devais déjà commencée par le début: Qui était mon oncle? Après je ne savais même pas son propre emploie..Quelle nièce indigne je suis! ( m'en fiche après tout)

Je monta les escaliers petits à petits en direction du 4ème étage. Je ne m'étais jamais aventurée plus loin que ce qui m'étais permis et encore. En passant par le 3ème je pus parfaitement entendre certains ronflements.

"- Comme c'est mignon!"

Je me hâta avant que quelqu'un ne se réveille et me trouve ici. Je suis certaine que j'aurais des ennuis si mon oncle apprenait ce que je suis entrain de faire. Au 4ème il n'y avait que 2 portes. La chambre de mon oncle et son bureau. J'avais une chance sur deux de me faire avoir. Je me dirigeais alors vers une porte ayant une poignée dorée. Il y avait quelques motifs dessus.

Elle m'attira plus que la seconde qui n'était qu'une vulgaire poignée en bois comme toutes les autres du manoir par ailleurs. Je pris alors mon courage à deux mains et passa la porte. Je passais ma main pour savoir si il n'y avait rien n'y personne à proximiter.Une fois à l'intérieur j'eu comme un léger soulagement. Je ne m'étais pas trompée! J'étais belle et bien arrivée jusqu'au bureau de mon oncle. Mes recherches allaient enfin pouvoir commencer.Je commençais par fouiller les tiroirs de son bureau mais je ne trouvais rien de bien intéressant. Il n'y avait que des papiers, des factures et autres documents qui n'allait pas m'aider.Tout était minusieucement bien cacher dans un coin mais allait-il falloir que je trouve où?

C'est comme faire une chasse au trésoir ou la récompense serait de découvrir les magouilles de mon oncle.Tout à coup en me levant péniblement de la chaise, je fis tombée un dossier assez lourd qui était posé sur le bureau. Par curiosité je décidai d'y jeter un coup d'oeil. Il s'agissait d'un acte de naissance au nom de Mongomery également. Peut-être avais je finalement un cousin? Une cousine? Pourquoi me l'aurait-on caché?En lisant d'un peu plus près le dossier je compris alors qu'il ne s'agissait pas de ça. Alors que je suis née le 14 avril 1993...Un autre bébé est né le même jour que moi et exactement dans le même village..Se pourrait-il que...??

MON DIEU!!! Je reposa le dossier et repartis alors en courant vers ma chambre. Ce dossier perturba tout mes sens. C'est comme si tout à coup j'étais troublée...Je ne savais plus où j'étais ni même qui j'étais? Pourquoi est-ce que l'on m'aurait caché cela? Pourquoi?! Si j'ai vraiment un frère ou une soeur...Il allait falloir que mes expéditions de nuit se répète plus souvent.Le lendemain matin, je partis au lycée au même horraires qu'hier. Je n'avais encore rien découvert sur Mikael Astega mais j'avais découvert quelque chose qui a bien plus de valeur à mes yeux que celui là...

"- Salut Ana!
- Tiens bonjour Lizi..."

J'avais la mine grâve et je pensais à mon frère ou ma soeur la plus part du reste de la journée. J'avais un jumeau...Même si le nom des parents n'y ai pas indiqué...Je savais qu'au fond de moi je n'étais pas seule. Quelqu'un dans ce monde à le même sang que moi qui coule dans ses veines.

"- Qu'est-ce qui ne va pas Ana? Tu fais une drôle de tête depuis ce matin.
- Oh rien...J'ai l'esprit occupé c'est tout. Ne t'en fais pas. Tout va bien.
- Tu en es certaine?
- Oui, oui ça va."

Lizi devait certainement se méfier de quelque chose. C'est vrai que je n'ai jamais été bonne menteuse non plus mais je ne voulais pas que cette affaire fasse du bruit. Pas tant que je n'aurais pas complété le puzzle avec la pièce manquante à l'appel.Plus tard pendant l'heure de pause pour manger, je me balladais seule dans les couloirs, toujours dans mon énigme. Je ne savais même pas où j'allais.

"- Depuis quand les jeunes filles se ballade seule?"

Sur le coup je n'y prêtais pas forcément attention mais une fois que la question percuté mon cerveau, je me retournais et vis alors Mikael adossé au mur.

"- Je ne sais pas. Peut-être est-ce un nouveau concept.
- Mongomery...Comment as-tu fais pour venir ici? Après tout je n'avais jamais entendu parler d'une fille portant ce nom là en ville.
- Je viens d'arriver.
- Intéressant...Et que nous vaux le visite d'une telle personne en ville?
- Voyage familial.
- Je vois. Quelle grande famille tu dois avoir. Tu en as de la chance. Etre née dans le luxe comme tu l'as fait doit être bien.
- Je peux te retourner le compliment. Après tout n'es-tu pas le fils cadet ayant un frère prodigieux faisant des affaires à l'étranger? Tu dois suivre l'exemple de ton aîné. Que c'est regrettable tu ne trouves pas?
- Tss...
- Eh oui! Mais saches une chose avant de t'en prendre à moi. Je ne suis pas celle que tu crois. Alors fait attention.
- Serait-ce une menace? Comme c'est touchant mais pas vraiment charmant.
- Prend cela comme tu le veux, je m'en moque. J'apellerais cela une mise en garde c'est tout.
- Comme si une filette pouvait me faire peur.
- Fillette deviendra grande.
- Un jour peut-être..."

Et on se croisa tout les deux, allant de part et d'autres du couloir sans ce dire un mot de plus. Malgré le fait qu'il sache ma position familial cela ne m'avançait pas. J'étais à un point mort avec lui. Je devais découvrir plus sur nos deux familles. Et pour cela autant demander aux bonnes personnes.

"- LIZI!!!!!
- Oui mon roussignol?
- Depuis quand tu m'apelles comme ça?
- Depuis maintenant. Qu'est-ce que je peux faire pour toi?
- Qu'est-ce que tu connais des histoires entre la famille Astega et Mongomery?
- Tu en es une et tu ne connais rien de ta famille?
- J'ai un cran de retard.
- Bon alors voilà selon ce que j'ai compris des plus hautes sources d'informations que j'ai, ces deux familles sont rivales depuis des temps lointains. Déjà dans le monde professionel. Ce sont les deux plus grosses fortunes du pays dirigeant chacunes des entreprises se chargeant de faire du commerce à l'étranger. Malheureusement la famille Astega à de l'avance car leur fils aîné, Taylor, est déjà sur un gros coup en Inde.
- Je vois.
.- Mais pourquoi tu me demandes cela ? Tu es une Mongomery non?
- Non justement. Je porte le nom simplement.
- Hein?
- Viens avec moi je vais t'expliquée mon histoire."

Je pris Lizi par le poignée et l'emmena jusqu'au terrain de sport où le calme régnait. Il n'y avait personne pour nous entendre alors je devais en profiter pour mettre au moins quelqu'un au courant.

"- Je suis née dans un petit village paissible et tranquille, ou la seule occupation des habitants est la pêche. Ma mère Anna-Maria Mongomery a quittée très jeune cette ville, pour fuir la richesse et sa famille pour faire de sa vie, un véritable bonheur. Elle épousa mon père quelques années plus tard et suite à leurs mariage, me voilà. Je n'ai jamais vécue dans le luxe ou autre mais dans le contraire.
- .......................
- Mes parents sont récement décédés et étant donné qu'aucun membre de ma famille n'a fait signe, j'ai du allée vivre chez le dernier qu'il me restait sur ma liste. Mon oncle, Charles Mongomery, le frère aîné de ma mère. Je suis nouvelle en ville mais également dans cette vie qui vous souris à tous depuis que vous êtes tout petit. Je n'aime pas les robes et le maquillage et les parures en or. J'aime être moi...
-Non de non! Alors tu veux dire que tu es une fille complétement..
- Pauvre oui tu peux le dire, si c'est le terme que vous utilisez vous dans votre language.
- Non je n'allais pas dire ça mais ça change toute la donne alors!! Et puis si tu vis vraiment chez cet homme. Je te plains.
- ..............
- Dans le monde des affaires il est connu pour avoir toujour ce qu'il convoite. Il ne lâche jamais rien...C'est un requin.
- Je sais. Maintenant tu connais mon histoire. Je compte sur toi pour n'en parler à personne.
- Compte sur moi"

Une fois qu'on entendis la sonnerie de nouveau retentir on se dirigea alors vers les vestiaires pour se préparer à aller au cours de sport. Le sport n'était pas vraiment une matière dans laquelle j'étais forte mais bon...il allait bien falloir que je trouve un moyen pour avoir la moyenne ce trimestre.

"- Bien que tout le monde se calme. Nous allons commencer par Judo cette année, ensuite escrime et pour finir natation.
- Que des sports de riches quoi...
- Qu'avez vous dit mademoiselle Mongomery?
- Rien! Rien du tout."

Judo...Cela aller faire des années que je n'avais pas pratiquer. J'en faisais parfois avec papa quand il était encore de ce monde. Je me demande si j'ai perdue la main ou pas. On se dirigea alors vers le gymnase du lycée et on entra dans le dôjo.

"- Bien nous allons faire simples et efficace. Choissisez un adversaire et mettez le au tapis. Si vous vous faites mettre au tapis par votre adversaire vous devez dégagé le tatami.
- Parfait.."

Mikael avait un léger sourire aux lèvres. J'en conclue qu'il devait s'y connaître. Moi pas tant que ça. Juste quelques prises par çi par là, que des techniques de bases.

"- Commencer!"

Au début je m'aurais cru au beau milieu d'une mélée de rugby. Bon nombre de personnes tombèrent très facilement est durent quitter le tatami. Je vis notamment Lucie et Ashley dehors.

"- Aller à nous deux Anabelle.
- Ed.."

Il arriva vers moi, je pris le revers de son kimono et le mis à terre. Une petite prise d'immobilisation et 1...2....3..4..5...8...9...10!! Ok c'est bon!"

- Tu t'es fait mettre KO par une fille, quelle honte! dit Lucie
-Ta geule Lucie..."

Au final sur le tatami il ne resta plus que Matt, Lizi, Mikael et moi même. Cela finis à par faire les deux garçons ensemble et Lizi et moi ensemble. Elle se dirigea vers moi en souriant comme une enfant. Cela me fis beaucoup rire.

"- Met moi Ko. Je veux te voir mettre une déculotté au roi du kimono.
- Et si je tombe contre Matt?
- T'inquiète pas...Tout est arrangé. Aller va lui foutre une fessée"

Lizi se laissa avoir mais on resta dans le minimum du crédible pour que sa défaite reste possible face à moi qui ne suis qu'une débutante. Quelques minutes après, Matt rejoignis le banc des sortis.

"- Houuu!! ça va être du grand spectacle mes amis! dit Lizi
- Un grand massacre surtout, rajoute Ed, Elle beau être forte...Mikael est tout de même au niveau au dessus.
- Ne sous estime pas mon jeune padawan! dit Lizi
-OK! Je lance les paris!! Celui qui a perdu paye sa tournée ce soir!! dit Ashely"

Bien évidemment les filles étaient pour moi et les mecs pour Mikael..Quoi que certaines étaient également pour lui. Je suis déçue d'avoir un si maigre fan club.

"- Commencez!"

On resta un moment face à face à ce regarder..A analyser la façon dont on allait s'y prendre pour pièger l'autre. Cela revenait presque à faire de la startégie. Tout à coup Mikael arriva sur moi et je le mis sur le côté en essayant de passer mes bras autour de lui.

"- 1..2..3..
- C'est presque du kamasutra en direct! dit Ed fasciné
- Espèce de pervers!"

Au bout de même pas 4 secondes, il réussis à se dégager. Ensuite se fut à mon tour de me retrouva sous lui. Il était à cheval sur moi tenant mes poignets vers le haut. Toute la classe chauffer la salle.

"- Finalement je vais arrêté de regarder du porno moi chez moi. Je me contenterais du cours de sport, dit Matt
- C'est si sensuel...dit Lucie
- Tellement mignon."

Non ce n'est pas sensuel et mignon du tout!! On essaye de se battre et eux ils prennent ça pour de l'amour. Je réussis finalement à me débattre au bout de 8 secondes..c'était moins une.Le combat dura au moins une demi-heure voir plus. La classe et la prof avaient tous l'air fasciné par ce que l'on faisait.

Moi c'était plus ma souplesse qui me fascinait...Je me croyais pas capable de cela. Le Kimono me tombait sur les épaules ce qui laissa apparaitre les bretelles de ma brassière.
"- Sexy..
- Vulgaire!"

Enfaite au bout d'une heure seulement le résultat du gagnant fut annoncé.

"- Mikael Astega!"

C'était à prévoir. Vous vous demandez surement comment est-ce qu'il réussis à m'avoir? Par une prise toute bête...un croche pied. Dans ma chute je l'entraîna avec moi et son visage s'arrêta à peine un centimètre du mien. Sur le coup peu de personnes avait pus voir qu'il avait rougis tellement fort qu'il avait complétement perdu ses moyens face à moi.

Le pauvre petit bout.

"- Pas mal pour une fille, dit Matt
- C'est une véritable tigresse, poursuivis Ed complétement fasciné
- Décidement vous ne changerez jamais..répondu Ashley"

Le soir après les cours la classe entière finis par aller dans un bar pour fêter la victoire de Mikael. Bien sur je ne pus m'y rendre. Je devais rentrée. Mon oncle allait sans doute m'attendre.

"- Tu ne viens pas Ana? Après un tel exploit d'avoir réussis à tenir tête à Mikael?
- C'est gentil pour l'invitation mais j'ai des choses à faire ce soir."

Je repris tranquillement le chemin du manoir...Il n'y avait personne dans le hall et personne dans les escaliers. J'en profitais donc pour monter me doucher et attendre dans la bibliothèque le professeur de mes cours particulier.

"- Vous êtes en avance mademoiselle.
- Et vous en retard.- Bien commençons"

Cours d'aujourd'hui: Comment manger? J'ai appris à tenir des cuillères et des fourchettes. J'ai l'impression de retomber en enfance. Ensuite je passais également 10 minutes à apprendre à m'essuyer la bouche et enfin à savoir faire la différence entre vers à vin, à eau et autre...Que de choses peu utiles.

"- Anabelle!!
- Oui mon oncle?
- Qu'as-tu fais dans mon bureau?
- Rien du tout mon oncle. Vous savez aussi bien que moi que je n'ai pas accés à cet étage
.- Ne me ment pas!"

Et là je me pris la baffe du siècle. Elle était tellement forte que je tombais par terre. Comment avait-il pus savoir que je suis allée dans son bureau cette nuit? J'ai fait attention à tout! Personne ne m'a vus, ne m'a suivis..J'ai fait pratiquement aucuns bruits...Alors comment?!

"- Répond moi jeune insolente!"

Je me relevais et remis ma robe en place. Je le regarda droit dans les yeux, la tête haute. Je n'avais pas peur de cet homme. Il n'était rien pour moi.

"- Comme oses-tu me faire cet affront?!
- Quand vous m'aurez dit la vérité sur mon jumeau, je vous laisserez.
- Tu as même fouiller!!!!!!!!!!!!!!!!"

Alors là ce fus la goutte qui fis déborder le vase. Il me pris par les cheveux et me jeta contre la marche d'escaliers. Ensuite il venu me frapper encore et toujours. Il me pris par le coup et me plaqua contre le mur. Je n'avais plus pied à terre et je commançais à étouffer

."- Ne refais jamais, oh grand jamais! Une chose comme ça!!"

Il finis par me lâcher et remonter dans son bureau. Je resta un moment au sol le temps de reprendre ma respiration et surtout de rassembler toutes mes idées. Les domestiques qui avaient été témoins de la scène furent choqués et étaient complétement pétrifiés.Je savais déjà de quoi était capable mon oncle. Je venais tout juste d'en avoir à présent la preuve.

Plus tard je découvris alors qu'il y avait dans quelques coins de la maison des caméras cachés...Je compris alors.J'en découvris une plus au moins au dessus de ma baignoire! Le sale pervers!! Et après ça ose dire que c'est un gentleman! Il passe la plus part de son temps à se rincer l'oeil sur sa nièce! Je décrochais la caméra et fus presque dégoutée d'imaginer les films qu'il avait du voir.

La nosée me monta alors au cerveau. Quel gros porc!Je partis alors en courant vérifiais si il n'y en avait pas également dans ma chambre...si deux! Une devant mon lit et l'autre devant l'amoire!! Si ce n'est pas du harcélement sexuelle ça! Je pris toutes les caméras et les mis dans un placard pour pas qu'il ne les trouve. Quelle horreur...


Qu'est-ce que j'allais encore découvrir d'autre sur mon oncle? Je crains le pire malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lecture en délire    Mar 11 Oct - 12:29

Chapitre 4 : Combattre pour survivre


Le lendemain matin, j'avais espérée en me réveillant que tout ce que j'avais vécue la veille ne fus qu'un simple et vilaine cauchemar. En me dirigeant vers la salle de bain, je m'arrêtais devant le grand miroir mural.

"- Ce n'était pas qu'un simple rêve..."

Mon corps étaient couverts d'égratinures, de bleus. Mon cou était marqué par les marques des mains de mon oncle. J'eu des frissons en repenssant à la scène d'hier soir. Il allait falloir que je couvre une grosse partie de mon corps pour ne pas montrer cela au lycée.

"- Salut Ana!!
- Salut Lizi. Comment tu vas aujourd'hui?
- J'ai dormis comme un bébé alors je péte la forme! Et toi?
- ça va...
- C'est étrange tu as une énorme méche qui cache une bonne partie de ton visage."

Je reculais pour ne pas me faire voir de Lizi mais à ce moment là, elle souleva mes cheveux et vis les marques que j'avais au visage. Son expression au visage passa du bonheur total à l'horreur.

"- Qui t'as fait ça?
- Personne oublie ce que tu as vue, dit-je en remettant mes cheveux en place.
- Anabelle répond moi! Qui t'as fait ça?
- ............
- Le salaud. C'est ton oncle."

Eh oui c'était lui mais ici il était pratiquement intouchable, je ne pouvais rien tenter contre lui...Je baissais la tête car j'étais honteuse de me présenter dans mon état devant Lizi.

"- Quel oncle ferra ça à sa nièce?!
- Ecoute Lizi...Tu le gardes pour toi et puis on en parle plus voilà."

Je partis immédiatement après en direction du premier cours de la journée. Mathématiques. C'est une matière qui m'a toujours passionée....Enfin juste parce que j'y comprend quelque chose.Je m'asseis alors au fond de la classe, sur une toute petite table, pour pouvoir être seule.

"- Qu'est-ce que tu fais au fond? me demanda Ed
- Je respire l'air frais.
- Oh toi ça ne va pas...Raconte tout à tonton Ed."

Il rapprocha sa table de la mienne, et au même moment je fus fusillée du regard par une bonne moitié des filles de la classe. Halala c'est pouf alors! Elles ne sont jamais contentes.

"- On dirait que tu vas attiré la jalousie tout le monde, poursuivis Ed
- J'ai rien demander à personne. C'est toi qui est venu vers moi de ton plein gré
.- J'avoue que c'est vrai parce que ta compagnie est mille fois mieux que la leurs."

Sur le coup ça remarque me fis rire et on se fit remarquer de toute la classe. Plus le temps passa et plus Ed et moi devenions proche. Il passait la plus part de son temps à essayer de me faire plaisir, de me faire rire. C'était quelqu'un de vraiment super.

"- Alors on traîne beaucoup avec Edward? me dit Lizi avec un grand sourire
- Oui c'est un ami que j'appréçie beaucoup pourquoi?
- Non comme ça...
- C'est quoi ces insinuations là? Non mais oh!
- Bah écoute tout le monde se pose des questions alors je suis venue vérifier."

Bande de curieux! C'est vrai qu'on s'était beaucoup rapproché mais quand même pas au point que tout le monde semble l'imaginer. Le soir je rentrais au manoir, fit ce qu'il y avait à faire et partis dîner.

"- ......................"

Je n'osais pas relevée la tête pour faire face au visage de mon oncle. Je sentais pourtant qu'il me regardait. J'étais mal à l'aise.

"- Lève la tête Anabelle!"

Tout à coup je me redressais sec comme un piquet. Je lui fis face. Malgré le fait que j'aurais préferée me retrouver ailleurs en ce moment même. Après le dîner, je partis me coucher en vitesse. Avant cela je vérifiais le moindre recoin de ma chambre. Je n'y trouvais rien. D'une part je fus rassurée mais pas totalement car je pouvais m'attendre à revoir des caméras à tout moment.

Le lendemain au lycée, je vis Mikael m'arrivait droit dessus. Qu'est-ce qu'il me voulait? C'était la question que je me posais. Cet homme n'avait aucuns classes et aucuns charmes dans la façon de se comporter avec les filles.

"- Qu'est-ce que tu me veux?
- On dirait que tu m'as vue arrivé
.- Tu ne viens jamais me voir, ni même me parler. Dépéche toi. Je n'aime pas perdre mon temps.
- Je vais être bref. Je te propose quelque chose.
- Je t'écoute. Cela doit être important pour que sa majesté se déplace en personne.
- Ferme ta geule et écoute. J'aimerais que tu fasses partie du club de Judo du lycée.
- Tu te fous de ma geule? Y'a que des mecs dedans. Et puis cela serait être ton trophée de chasse. Je ne vais pas me rabaisser à ça.
- Ne serais-tu toi même satisfaite de mettre au sol des garçons?
- Vue de ce point là..
- Alors?
- A quand les entraînements?
- Tout les jeudis soirs à partir de 18h
.- C'est bon. Je viens. Ne regrette pas ce que tu viens de faire
.- Je ne pense pas non."

Le roi du lycée me demande de faire partir de son club? Je n'y croyais pas mes oreilles. Le simple fait et que j'irais uniquement pour montrer que la gente féminine sait se défendre et puis aussi pour avoir un malin plaisir à mettre les hommes à mes genoux.Justement le soir même, j'étais attendu dans le dojo. Quand j'arrivais tout le monde me regardais très étrangement.

C'était pesant et lourd. Je paris enfilée un Kimono mille fois trois grands pour moi et monta sur le tatami. J'aurais pus me croire dans un film de guerre. Une bande de 20 garçons au fond de la salle contre moi seule tout devant.

"- Alors comme ça c'est elle la fameuse tigresse?
- Elle aurait tenu tête à Mikael en tout cas. C'est ce qui compte. Va trouvé quelqu'un qui tiens tête à celui là!
- Moi je dit que c'est que des conneries. Il s'est laissé déconcentré par ses charmes. C'est pour ça que les femmes sont visieuses.
- Douterais-tu de mes compétences Yanick?"

Je me retournais et Mikael était juste derière moi. De prés il devait avoir une bonne tête d'avance sur moi question taille mais ce n'était pas ce qui comptait. Il se mêla alors à la foule de garçons, me regarda et souris.

"- Qu'est-ce qu'il y a?
- Messieurs...Est-ce que l'un d'entre vous voudrez testé les compétences de Mademoiselle Mongomery? demanda t-il avec un grand sourire
- Avec plaisir. Je vais montré que les femmes n'ont rien à faire ici, dit Yanick
- Aller va donc."

Il se jeta sur moi. Je me baissais par pur réflex, il passa par dessus mon épaule droite. J'attrapa ses pieds et ses mains et l'imobilisa.

"- Ce fut rapide!!!
- Alors je crois que vous savez maintenant que ce n'est pas n'importe quelle fille. Bien passons à l'entraînement."

Evidement tout le monde après cela voulait s'entraîner avec moi mais je me retrouvais entre les mains de Mikael. Tout sourire et charmant comme il ne l'avait jamais encore était. J'étais surprise de le voir avec un tel comportement.

"- On dirait que tu te sens bizarre? ça va?
- Oui, oui...Tout va bien. Cessons de jouer s'il te plaît.
- Très bien."

On en vena au faite très rapidement. On se rendit également compte que tout mouvements autour de nous avait cessé. Je devais avouée que Mikael était doué, il n'y avait aucuns doutes là dessus mais je savais au fond de moi que je pourrais le battre.

"- Le combat peut un jour te sauver la vie tu sais, me dit-il
- Comme si j'en avais besoin. Tu me crois en danger?
- Non pas le moins du monde. Pure remarque de ma part par contre.
- Dans ce cas...Contente toi de faire des remarques."

On monopolisa très vite l'ensemble du tatami à nous tout seuls. Les autres durent le quitter de peur de se prendre un coup également. Ils partirent tous savoir au fond de la salle.

"- C'est une sauvage!
- Elle porte son nom Yanick."

Je me demande quel surnom stupide m'avaient-ils tous trouvés encore? J'espére que cela n'ira pas jusqu'aux oreilles de tout le lycée tout de même. Enfin au fond de moi je sais que d'ici demain matin, dés la première heure..ça sera le cas. Tant pis.

Au bout de quelques minutes, je vis Mikael commençant à fatiguer...C'était ma chance, même si j'étais crevée.

"- Je t'aurais!"

J'attrapais son bras, le tourna dans son dos, lui fit plié un genou un terre et attendis que le reste suive. Il frappa trois fois sur le tatami. Signe de victoire pour moi.

"- Elle l'a battu!! Impressionant! C'est..
- On est à égalité maintenant Mikael."

Je lui tendis ma main et le revela. Bon certe j'étais contente mais ce que je ressentais le plus c'était de la fierté. Je partis ensuite dans les vestiaires, pris une douche et pris la direction du manoir à pied. C'était tellement mieux.

"- ANABELLE!!! OU EST-CE QUE TU ETAIS?
- En quoi cela vous regarde t'il?"

Tout à coup il leva la main et par réflex je ne sais pas ce qu'il se passa, car tout aller trop vite pour moi, je pris sa main et la lui cassa. Il hurla dans tout le manoir et les domestiques accourèrent.

"- Ca..C'était pour ce que vous m'avez fait l'autre jour. Qu'on se comprenne bien. Frappez moi ou menacez moi encore une seule fois. Et je me ferrais une choix d'aller voir les plus gros journaux à scandales de la ville. Est-ce bien clair?
- Espèce de...
- Pardon? J'ai crue mal entendre?
- Tu ne payes rien pour attendre.
- Sur ceux. Bonne fin de soirée mon oncle."

Je montais dans ma chambre et m'allongais le coeur battant. J'avais encore l'adrénaline en moi mais également une énorme envie de crier victoire!!! J'avais réussis à faire face à mon oncle.

Cette journée restera à jamais grâver dans ma mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
ludo kun

avatar

Messages : 774
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 29

MessageSujet: Re: Lecture en délire    Mer 12 Oct - 11:48

Dis donc elle dangereuse cette Anabelle lol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture en délire    

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture en délire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lire des Mp4 360p sur N97 mini
» Codex tyranide, retour après lecture et relecture
» Mockingjay en anglais : Aide à la lecture
» [AIDE] quelle application pour lire des videos ou divx via clé usb
» Natsumi Mukai - + Anima T2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangas NC :: Divers :: Fan-Fiction-
Sauter vers: